PDF -etude et dimensionnement d'une hall metallique - Depot - Calcul_des_pannes_selon_EC3,_Dahmani_lahlou
Wait Loading...


PDF :1 PDF :2 PDF :3 PDF :4


Like and share and download

Calcul_des_pannes_selon_EC3,_Dahmani_lahlou

etude et dimensionnement d'une hall metallique - Depot

PDF dimensionnement ResearchGate researchgate selon Charpentes metalliques Conception et dimensionnement selon les eurocodes pdf PDF master (lmd) formation c m s1+s2+s3 Faculté du Génie de la fgc ummto dz MASTER LMD FORMATION

Related PDF

dimensionnement - ResearchGate

[PDF] dimensionnement ResearchGate researchgate selon Charpentes metalliques Conception et dimensionnement selon les eurocodes pdf
PDF

master (lmd) formation c-m s1+s2+s3 - Faculté du Génie de la

[PDF] master (lmd) formation c m s1+s2+s3 Faculté du Génie de la fgc ummto dz MASTER LMD FORMATION C M S1S2S3 2 pdf
PDF

etude et dimensionnement d'une usine de production de produits

[PDF] etude et dimensionnement d'une usine de production de produits dspace univ tlemcen dz 112 Ms Gc Mekader 2BBennaceur pdf
PDF

etude et dimensionnement d'une hall metallique - Depot

24 juin 2013 travail s'inscrit en premier lieu dans l'évaluation des charges et II 3 Calcul de l' espacement Dimensionnement des liernes des pannes
PDF

Calcul_hidraulic

Instalatii sanitare

Înlocuind expresia de calcul a debitului de fluid (relaţia 4 10) în formula de calcul hidraulic (relaţia 4 9), rezultǎ expresia generalǎ de calcul a acesteia (relaţia  u) la 2,50 m sub nivelul a vier los ducă adinci meo ce funda'e nu depasesc 16 in sub fulidul albiei,

  1. calcul hidraulic
  2. calcul hidraulic al podurilor
  3. Formula de calcul hidraulic

Calculo 1 Examen Final Semana 8

MA-1001 - Escuela de Matemática - UCR

PDF Examen Final Semana 8 home Homeapi aerofit dk examen final semana 8 pdf pdf PDF Examen Final Semana 8 Calculo 2 Docx Freegit onelivemedia examen final semana 8 calculo 2 docx pdf free download pdf PDF Examen

Calculo Aplicado al Proyecto Electrico CAP1

Cálculo Avanzado y Aplicaciones - docenciadimuchilecl

inacap cl tportal portales tpf8f2d1e5bi181 Cálculo Aplicado al Proyecto Inglés II Sistemas de Puestas a Tierra Proyectos de Comando Eléctrico Proyectos de Instalaciones Eléctricas Controladores Lógicos Programables (PLC) Instalaciones de Corrientes Débiles Costos y Presupuesto Competencias de Empleabilidad Análisis de Circuitos Eléctricos Resistencia de Materiales Programación

CALCULO APLICADO. Competencias Matemáticas a Través de Contexto. TOMO III

CALCULO APLICADOpdf - Universidad Distrital Francisco José de

PDF silabo por competencias matematica aplicada a los negocios 2017 unjfsc edu pe 11bd02e6082867379055d4eaf84c8b2de4cf159c pdf PDF Experimentando el Cálculo Diferencial Módulos del Mundo de los mwm cimav edu mx wp content TESIS Daniel Aguayo Sosa pdf PDF

Calculo Avanzado - Watson Fulks

UNIVERSIDAD TECNOLÓGICA NACIONAL FACULTAD REGIONAL GENERAL

ugr es Apuntes Calculo avanzado Caminos pdf Apuntes de Cálculo avanzado Ingeniería de Caminos, Canales y Puertos Jerónimo Alaminos Prats Departamento de Análisis Matemático Universidad de Granada fcfm buap mx CalculoDiferencialEnVariasVariables pdf catedras facet unt edu ar analisismii wp content

PDF guía práctica para el cálculo de capacidad de carga en biblioteca usac edu gt tesis 08 08 3004 C pdf PDF CAPACIDAD DE CARGA EN SUELOS 1 DICyG UNAMdicyg fi c unam mx ~rrc lib exe fetch php?id capcargav1

chehadifeldgod firebaseapp B01FWLYYIK pdf Hiszpański Miękka 2016 752 str Calculo Integral Con Funciones Trascendentes Tempranas Ph D Jorge Saenz 9789806588073 Editorial Hipotenusa 5 Nov 2016 En esta nueva edición de Calculo Diferencial con Funciones Trascendentes

Calculo Costo Horario Motoniveladora

COSTOS DE POSESIÓN Y OPERACIÓN DE MAQUINARIA PESADA

PDF Costo horario de 3 vivienda gob pe COSTO 20HORARIO 20DE 20MAQUINARIA pdf PDF “Programa para el cálculo de costos horarios de maquinaria una biblioteca2 ucab edu ve anexos biblioteca marc texto AAS3878 pdf PDF catalogo costos horarios

Home back Next

Description

Chapitre 3 : Calcul des pannes

Calcul des pannes 1

Introduction : Les pannes sont des poutres destinées à transmettre les charges et surcharges s’appliquant sur la couverture à la traverse ou bien à la ferme

Elles sont réalisées soit en profilé (I ,

[ ) soit à treillis pour les portées supérieures à 6 m

Détermination des sollicitations :

Compte tenu de la pente des versants,

les pannes sont posées inclinées d’un angle (α) et de ce fait fonctionnent en flexion déviée

Evaluation des charges et surcharges :

charges accrochées éventuelles

une charge d’entretien qui est égales aux poids d’un ouvrier et son assistant et qui est équivalente à deux charges concentrées de 100 kg chacune situées à 1/3 et 2/3 de la portée de la panne

Remarque : Par raison de simplicité on prend des fois comme charge d’entretien une charge globale de 75 kg/m2 de la surface de la couverture

C- surcharge climatiques : C

N Cos α

perpendiculaire au versant : V α

Chapitre 3 : Calcul des pannes

Principe de dimensionnement :

Les pannes sont dimensionnées par le calcul pour satisfaire aux conditions suivantes : 3

Vérification au moment ultime

Section de classes 1 et 2 :

⎛ My ⎞ ⎛ Mz ⎞ ⎜ ⎟ +⎜ ⎟ ≤ 1

où α et β sont des constantes qui placent en sécurité si elles sont prises égale à l’unité,

mais qui peuvent prendre les valeurs suivantes : Pour les sections en I et H : α = 2 et β = 5n ≥ 1 n = N / N pl

Dans notre cas l’effort normal N = 0 ⇒ β = 1

Vérification au cisaillement : La vérification au cisaillement est donnée par les formules suivantes :

V z≤ V pl

Vérification au déversement :

M uy ≤ M dev Calcul du moment ultime :

Qz = G − 1

Qz l'2 = 8

Calcul du moment de déversement : W pl

β w = 1

pour les sections de classes 1 et classes 2

Chapitre 3 : Calcul des pannes

Vérification à la flèche : f ≤ f ad

poutre sur deux appuis poutre sur trois appuis

Remarque : Compte tenu de la faible inertie transversale des pannes,

et dès lors que la pente des versants ( α ) atteint 8 à 10%,

l’effet de la charge Qx (perpendiculaire à l’âme de la panne ) devient préjudiciable et conduit à des sections de pannes importantes,

La solution consiste a réduire la portée transversale des pannes en les reliant entre elles par des liernes (tirants),

- portée

Ces liernes sont des tirants qui fonctionnent en traction

Panne faîtières Pannes intermédiaires Ferme

Panne sablière

Ferme de rive Lierne

Ferme intermédiaire Panne

Échantignole

Chapitre 3 : Calcul des pannes

L’écartement horizontal des pannes est de 2

Les fermes sont espacées de 5 m,

la pente du versant est de 11° (voir figure ci-dessous)

Déterminer la section optimale de la panne intermédiaire afin de résister au chargement donné ci

- dessous

N = 68 kg/m2 ↓ (voir CH

Chapitre 3 : Calcul des pannes

Solution : 1

Charges et surcharges par mètre linéaire revenant à la panne intermédiaire : 1

charges permanentes G : ( par m2 de la couverture)

G = 17×2

surcharge climatique du vent V : (perpendiculaire au versant)

- 108 × 2

surcharge climatique de neige : N (par projection horizontale)

N = 68 cos α × 2

04 = 136

N N Cos α

surcharges d’entretien : P La charge uniformément repartie P due aux surcharges d’entretien est obtenue en égalisant les deux moments maximaux du à P et aux charges ponctuelles P’

Mmax = P’l/3 = pl2/8 p = 8×100/3×5 = 54 kg/ml ↓ P’ = 100 kg

P’ = 100 kg

P = 54 kg/ ml

M = p’

Chapitre 3 : Calcul des pannes

Combinaisons de charge les plus défavorables : • 1

35 G + 1

5 P • 1

35 G + 1

5 N • G

35 G + 1

5 P = 1

35 G + 1

5 N = 1

5 × 136

5 × 220

52) / 8

Plan z-z

Plan y-y

Remarque : D’après le nouveau règlement (DTR),

les charges climatiques ne se combinent pas avec la surcharge d’entretien

Chapitre 3 : Calcul des pannes

Vérification à la sécurité : 3

Vérification au moment ultime: Calcul en plasticité : (Sections de classe 1 et 2) α

⎛ My ⎞ ⎛ Mz ⎞ ⎜ ⎟ +⎜ ⎟ ≤ 1

z ⎠ où α et β sont des constantes qui placent en sécurité si elles sont prises égale à l’unité,

mais qui peuvent prendre les valeurs suivantes : • sections en I et H : α = 2 et β = 5n ≥ 1 avec : n = N / N pl

Par tâtonnement on choisit le profilé suivant IPE 100

Classe de la section : Vérification de la semelle : bs ≤ 10ε 2e s

235 = fy

235 = 1

6 = = 21

La section est de classe 1

Remarque : Les profilés laminés de calibres inférieurs ou égales à l’ IPE 200 ,

sont généralement d’une section de classe 1

78cm3 W pl

Chapitre 3 : Calcul des pannes

γ M1 γ M1

73kgm 1

Remarque : Dans notre cas,

l’effort normal ( N = 0 ) ⇒ β = 1 α

non vérifiée ⎟ +⎜ ⎜ ⎜M ⎟ ⎜M ⎟ ⎝ 841

On augmente la section

Soit IPE 120

γ M1 γ M1

54kgm 1

vérifiée

Vérification au cisaillement : La vérification au cisaillement est donnée par les formules suivantes :

V z≤ V pl

IPE 120 :

Avz = 6

Avy = 8

Chapitre 3 : Calcul des pannes

Q z l'263 × 5

0 = = 657

625 × 51

5 = 80kg

γm Avy

V z= 657

5kg p V pl

OK V y= 80kg p V pl

Remarque : Dans le cas de section symétriques en ( I ) L’effort tranchant Vz est repris par la section de l’âme (Avz),

et l’effort tranchant Vy est repris par la section des deux semelles (Avy)

(Avz) et (Avy) sont tirées directement des nouveaux tableaux des profilés

V y = 0

Remarque : Dans la plus part des cas la vérification au cisaillement est vérifiée pour les profilés laminés dès que la vérification au moment fléchissant est satisfaite

Vérification à la flèche : Le calcul de la flèche se fait par la combinaison de charges et surcharges de services (non pondérées)

Q1 = G + N = 47 + 136

2 = 183

Chapitre 3 : Calcul des pannes

Q2 = G − V = 47 − 220

Qmax = Max(Q1 ,

Q2 ) = Q1 Qz = Q1

Condition de vérification :

l 200 • Flèche verticale (suivant zz’): sur deux appuis 500 l'f ad = = = 2

I y avec :

Flèche latérale (suivant yy’): sur trois appuis

I z f ad =

Vérification au déversement : Déversement = Flambement latéral + Rotation de la section transversale

Semelle supérieure : La semelle supérieure qui est comprimée sous l’action des charges verticales descendantes est susceptible de déverser

Vu quelle est fixée à la toiture il n’y a donc pas risque de déversement

Semelle inférieure : La semelle inférieure qui est comprimée sous l’action du vent de soulèvement est susceptible de déverser du moment quelle est libre tout au long de sa portée

Chapitre 3 : Calcul des pannes

Calcul du moment ultime : Qz = G − 1

5V = −283

Qz l'2 283

Calcul du moment de déversement : W pl

β w = 1

pour les sections de classes 1 et classes 2

Le coefficient de réduction χ LT pour le déversement est déterminé à l’aide du tableau (annexe…

) en fonction de l’élancement réduit λ LT de l’élément vis à vis du déversement et en utilisant : • La courbe a pour les laminés courants,

• La courbe c'pour les profils soudés

L’élancement réduit λ LT est déterminé par la formule suivante : (annexe F à l’Eurocode,

⎡ β w

λ LT = ⎢

où : λ1 = π

λ1 = 93

⎡λ = ⎢ LT ⎣ λ1

[β w ] ⎦

235 = fy

λ1 = 93

Pour les poutres à section constante et doublement symétriques (profilés laminés I et H ),

Vent de soulèvement l’élancement λ LT vaut :

λ LT = C1

⎡ 1 ⎛ L'/ iz ⎢1 + ⎜⎜ ⎢⎣ 20 ⎝ h / es

⎞ ⎟⎟ ⎠

⎤ ⎥ ⎥⎦

IPE 120 : i z = 1

Chapitre 3 : Calcul des pannes

250 / 1

⎡ λLT ⎤ 108 0

[β w ] = λ 93

λLT = ⎢

2 ] = 0

5[1 + 0

15 − 0

152 ] = 1

2) + λLT

χ LT =

ϕ LT + [ϕ

261 + 1

2612 − 1

Calcul de χ LT à l’aide du tableau 5

Les valeurs du coefficient de réduction χ LT pour l’élancement réduit approprié λ LT peuvent être obtenues à partir du tableau 5

La courbe a pour les profils laminés

La courbe c'pour les profils soudés

λLT = 1

15 − 1

596 − 0

530) = 0

596 − (1

2 − 1

β w = 0

563 × 1

M u = 886kgm f M dev = 730kgm

On doit augmenter la section :

Soit IPE 140

Calcul du moment de déversement :

M dev = χ LT

Chapitre 3 : Calcul des pannes

λ LT =

L / iz ⎡ 1 ⎛ L'/ iz 0

⎞ ⎟⎟ ⎠

⎤ ⎥ ⎥⎦

IPE 140 : iz = 1

250 / 1

⎡ λLT ⎤ 102 0

5 ≈ 1

[β w ] = 93

λLT = ⎢

Calcul de χ LT à l’aide du tableau 5

λLT = 1

596 × 1

M u = 886kgm p M dev = 1124

Conclusion :

Le profilé choisit IPE 140 convient pour les pannes

Qz Qy z y

Panne de toiture et les différents plans de chargement

Chapitre 3 : Calcul des pannes

Ils sont généralement formées de barres rondes ou de petites cornières

Leur rôle principal est d’éviter la déformation latérale des pannes

Compte tenu de la faible inertie transversale des pannes,

et dès lors que la pente des versants ( α ) atteint 8 à 10%,

l’effet de la charge Qy (perpendiculaire à l’âme de la panne) devient préjudiciable et conduit à des sections de pannes importantes,

La solution consiste a réduire la portée transversale des pannes en les reliant entre elles par des liernes (tirants),

- portée

Chaque fois que les pannes en profilés sont disposées normalement au versant,

il convient de les entretoiser par un ou plusieurs cours de liernes en fer rond ou en cornière

Ces liernes,

reliées entre elles au niveau du faîtage,

permettent d’éviter la déformation latérale des pannes,

très préjudiciable au bon aspect de la couverture

25 × 51

160 = 80

Qy = 51

2 kg/ml

Effort dans le tronçon L2 :

T2 = R + T1 = 160 + 80

R Panne faîtière

T3 = R + T2 = 160 + 240 = 400kg

Effort dans les diagonales L4 : 2T4

T3 400 T4 = = = 316

T3 Ferme T2

Panne sablière

Chapitre 3 : Calcul des pannes

Remarque : Les liernes sont des tirants qui fonctionnent en traction et qui sont soumis à des efforts croissants,

au fur et à mesure qu’ils se rapprochent du faîtage

Les efforts de traction sollicitant les liernes ne peuvent pas être attachés aux pannes faîtières,

qui périraient transversalement

Ils sont donc transmis aux fermes par des tirants en diagonale (bretelles)

Dimensionnement des liernes : Le tronçon le plus sollicité est L3

Traction simple:

N ≤ N pl N pl =

N = T3 ≤

: Résistance plastique de la section brute

γ M 1 fy

400 × 1

187 2350

A = π φ2 / 4

187 cm2

soit une barre ronde de diamètre : φ = 050 cm = 5 mm

Pour des raisons pratiques et pour plus de sécurité,

on opte pour une barre ronde de diamètre φ = 10 mm

Calcul de l’échantignolle : 5

Introduction : L’échantignolle est un dispositif de fixation permettant d’attacher les pannes aux fermes

Le principal effort de résistance de l’échantignolle est le moment de renversement dû au chargement (surtout sous l’action de soulèvement du vent)

Chapitre 3 : Calcul des pannes

Calcul des charges revenant à l’échantignolle :

Panne b

L’excentrement « t » est limité par la condition suivante :

32 = 330

2R = 16525

(échantignolle de rive)

(échantignolle intermédiaire) Qy =

5 kg/ ml

5 kg/ ml

Calcul du moment de renversement : Mr = 2R × t = 1652

Dimensionnement de l’échantignolle : Flexion simple

M ≤ M pl M pl =

M = Mr ≤

: Moment de résistance plastique de la section brute

Chapitre 3 : Calcul des pannes

Calcul de l’épaisseur de l’échantignolle : W pl ≥

γ M 1 fy

W pl ≥

67cm 15

Remarque : La largeur de l’échantignolle (a = 15 cm) est calculée après avoir dimensionné la membrure supérieure de la ferme

avec l’épaisseur du gousset de 10 mm

Panne de toiture a=15 cm

Membrure supérieure de la Ferme de toiture ( 2L70×70×8 )